© 2019 par Cellules poétiques | cellulespoetiques@gmail.com

COIN PRESSE

  • Facebook - Black Circle
  • Noir Icône Instagram

TORTICOLIS ET FRÈRES, ÉDITEUR

09.04

PRÉSENTE LAURE COUTAZ ET ANAÏS CARRON, AUTRICES – lectures

Grange à Emile – 19h00 – CHF 15.-/10.-

Poésie d’ici et d’ailleurs. La soirée se veut foisonnante, douce ou électrique, émouvante ou tonique.

 

En première partie, Torticolis et frères, éditeurs, avec convictions, coeurs et tripes, nous présente leur édition et les autrices Laure Coutaz et Anaïs Carron qui leur ont fait confiance, car :

“c’est les auteurs qui permettent aux éditeurs d’exister et non le contraire”. Cellules poétiques ne dira pas le contraire de Torticolis et frères.

 

Merci à eux!

 

Laure Coutaz lira des extraits de “Quand il faudra partir” et Anaïs Carron, de son recueil “La Griffe”, deux ouvrages parus en 2018 chez Torticolis et frères.

 

Les autrices ne seront pas seules sur scène: Valentin Chappot les accompagnera de son Ode radiophonique au piano, qu’il émettra au fil tendre et éclectique de cette soirée qui se poursuivra en compagnie de poète.sse.s tout droit ou presque venu.e.s d’outre-Atlantique.

ODE RADIOPHONIQUE

VALENTIN CHAPPOT – piano

FESTIVAL DE LA POÉSIE DE MONTRÉAL

VÉRONIQUE CYR, JEAN-PAUL DAOUST, TRISTAN MALAVOY, DARIA MAILFAIT, VIRGINIA PÉSÉMAPÉO BORDELEAU, JEAN-CHRISTOPHE REHEL – lectures

Grange à Emile

La tournée des poète.ss.es. organisée par le Festival de Poésie de Montréal, dirigé par Isabelle Courteau, fait halte en Suisse, et notamment à Martigny.

 

Venez découvrir les lectures-performances de Véronique Cyr, Jean-Paul Daoust, Tristan Malavoy, Daria Mailfait Colonna, et Virginia Pésémapéo Bordeleau.

ZOOM SUR NOS INVITÉ-E-S

TORTICOLIS ET FRÈRES

Anaïs Carron

Anaïs Carron vient de terminer des études de Lettres. Elle a longtemps tenu un blog. Mais surtout, elle semble ne jamais se lasser d’observer ses semblables. Ces corps qui passent, qui se frôlent, qui s’effacent. Ces corps vivants qui déjà semblent tiraillés par la mort mais qui font face. Un instant du moins. Des textes taillés dans la chair, des textes aux odeurs puissantes, tannés aux intempéries de la vie.

Laure Coutaz

Laure Coutaz, femme multi-facettes, vous livre ici son premier livre, "Quand il faudra partir". Tendres, doux et mélancoliques, ses mots et sa poésie rencontrent la mort, celle de son père, pour ensuite s'évaporer dans les instants du quotidien, la nature et les nuages. Partez à la rencontre de son univers qui oscille entre le Valais, son métier de maman, ses doutes et ses espoirs.

FESTIVAL DE LA POÉSIE DE MONTRÉAL

Véronique Cyr

Véronique Cyr, née à Montréal en 1978, est une poétesse québécoise. Elle a complété une maîtrise en création littéraire à l'Université du Québec à Montréal et a publié La Maison sans miroir (2006), La vie liquide (2008), Installation du feu (2010) et Force de traînée (2013) chez Poètes de brousse. En 2017, elle fait paraître Forêt d'indices aux éditions Les Herbes rouges. Elle a été lauréate de la Bourse Jean-Pierre-Guay UNEQ Caisse-de-la-Culture 2014 et finaliste pour de nombreux prix, dont le Prix de poésie Radio-Canada (2013) et le prix Alain-Grandbois de l’Académie des lettres du Québec (2014).

Jean-Paul Daoust

Auteur prolifique, Jean-Paul Daoust a publié une trentaine de recueils de poésie et deux romans depuis 1976. Il a collaboré à de nombreuses revues de poésie et a lui-même dirigé la revue Estuaire de 1993 à 2003. Chroniqueur de poésie pour Télé-Québec puis Radio-Canada jusqu'en 2002, il est membre de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois. Dandy crépusculaire, à l'écriture baroque et vibrante mêlant volontiers français et anglais, son œuvre tour à tour crue et onirique s'articule autour de la mélancolie, de la modernité et de l'homosexualité masculine. Trois poèmes majeurs jalonnent sa longue carrière. En 1990, il est lauréat du prix littéraire du Gouverneur général du Canada pour Les cendres bleues, œuvre intime qui traite avec force, et non sans acuité, d'abus sexuels commis sur un jeune enfant. L'Amérique, poème en cinémascope, publié en 1993, représente le versant plus contestataire et engagé de l'œuvre du poète. En 2009, il est récipiendaire du Grand Prix Quebecor du Festival International de la Poésie de Trois-Rivières pour Le Vitrail brisé.

Tristan Malavoy

Tristan Malavoy, de son nom complet Tristan Malavoy-Racine, est un romancier, poète, musicien et chroniqueur culturel québécois né le 14 mai 1973 à Sherbrooke. Depuis 2013, il pilote la collection « Quai no. 5 » aux Éditions XYZ.

À partir de 2003, Tristan Malavoy dirige la rubrique « arts et livres » du journal Voir Montréal. Il publie trois recueils de poèmes aux Éditions Triptyque : L'œil initial (2001), Les chambres noires (2003) et Cassé-bleu (2006). En 2006, il sort également, chez Audiogram, un album de poésie chantée intitulé Carnets d’apesanteur.

En 2014, il sort sur le label Audiogram un mini-album intitulé Quatre, composé de 4 chansons. Un an plus tard, paraît aux Éditions du Boréal un premier roman, Le Nid de pierres, qui figure sur la liste, établie par ICI Radio-Canada, des cent livres « incontournables » qui racontent le mieux leur époque.

 

Daria Mailfait Colonna

Daria Mailfait Colonna a commencé sa carrière littéraire en publiant Nous verrons brûler nos demeures en 2015 et est cofondatrice des Éditions de la Tournure. En 2017, Daria Mailfait Colonna a publié le recueil de poésie Ne faites pas honte à votre siècle.

 

Virginia Pésémapéo-Bordeleau

Née en Jamésie, au nord-ouest du Québec, Virginia Pesemapeo Bordeleau est une artiste multidisciplinaire d’origine crie. En 2006, elle obtient le prix d’excellence en région remis par le Conseil des arts et lettres du Québec et la mention Télé-Québec en poésie. Elle publie un premier roman, Ourse Bleue (2007) chez La Pleine Lune. En 2012, elle est lauréate pour le Prix littéraire de l’Abitibi-Témiscamingue. Elle a publié un recueil de poèmes chez Mémoire d’encrier, De rouge et de blanc, puis en 2013 parait le roman L’amant du lac et L’enfant hiver en 2014. Ses derniers recueils de poésie, Je te veux vivant, 2016 et Poésie en marche pour Sind, 2018, ont été publiés aux Éditions du Quartz. Ses romans obtiennent des critiques favorables par le journal Le Devoir et La Presse. Winter Child, une traduction anglaise (2017) de L’enfant hiver a reçu une bonne critique dans le journal The Globe and mail.