© 2019 par Cellules poétiques | cellulespoetiques@gmail.com

COIN PRESSE

  • Facebook - Black Circle
  • Noir Icône Instagram

EVENEMENTS 2018

Les Cellules poétiques remercient chaleureusement les comédiens, les auteurs, les musiciens, les artistes et le public qui ont donné corps à l'édition 2018 du festival.

schwerKraft 

Performance dansée

Vendredi 16 mars et samedi 17 mars 2018 à 20h30, Grange à Emile, Martigny-Bourg
20.- / 15.-

Pour cette performance dansée, la chorégraphe et danseuse Florence Fagherazzi s’appuie sur le poème philosophique de Friedrich Nietzsche « Ainsi parlait Zarathoustra _ un livre pour tous et pour personne », vaste poème et œuvre de réflexion au sujet d’une nouvelle promesse d’avenir pour l’homme.

Florence Fagherazzi se concentre plus précisément sur la 3ème partie de cet ouvrage que le philosophe allemand consacre à la notion de l’Eternel Retour… il y décrit comment Zarathoustra vainc la pesanteur de la pensée la plus lourde de l’être humain, l’Eternel Retour !…

Par le corps et le mouvement, à travers un processus chorégraphique, la danseuse écrira dans l’espace et le temps l’idée de cet Eternel Retour, symbole de la pesanteur et de la gravité entre toutes les choses et tous les êtres vivants…

« L’anneau de l’existence se reste éternellement fidèle à lui-même », Nietzsche.

www.ciemonochrome.ch 

Bouche à oreille

Dégustation œno-littéraire

Samedi 17 mars, 11h00, Grange à Emile, Martigny Bourg

30.- / 20.-

sur réservation, places limitées

Ecouter le vin, déguster des textes… « Bouche à Oreille » est un projet inédit, imaginé et porté par Marie Linder, spécialiste en vins, et Mathieu Bessero-Belti, metteur en scène.

Cette dégustation de textes accompagnée de vins met non seulement en lien un vin et un texte, mais cinq auteurs de cinq pays (la Suisse, la Belgique, la France, le Cameroun et le Canada) avec cinq cépages emblématiques du Valais, ainsi que deux mondes parfois lointains, celui du VIN et du THÉÂTRE. C’est un voyage des sens et de l’imaginaire par les mots. Mots de l’œnologue et du poète. Fruits du travail du vigneron et de l’auteur.

Pour l'occasion, la dégustation mettra à l'honneur les vins de la Cave Christophe Abbet, partenaire de Cellules poétiques.

Textes : Aude Bourrier, Blandine Costaz, Edouard Elvis Bvouma, Giuseppe Lonobile et David Paquet

Avec Marie Linder et Mathieu Bessero-Belti

Oeil extérieur : Lorenzo Malaguerra
Habillement : Atelier Nicole Mottet
Administration : Nicolas Rovere
Photos : Aline Fournier

Coproduction Théâtre du Crochetan

 

Avec le soutien de ThéâtrePro Valais - Encouragement des activités culturelles du Canton du Valais - Loterie Romande - Les Vins du Valais -la résidence d'auteurs dramatiques francophones en Valais - Fol’terres - Alpina Chaussures SA

www.mladha.net

photo: Aline Fournier

Je veux conduire un tank

Lectures en 3 langues et concert de oud

Samedi 17 mars, 17h30, Grange à Emile, Martigny-Bourg

15.-/10.- [pack : le prix comprend l'entrée à toutes les lectures et événements du samedi après-midi 17 mars 2018 à la Grange à Emile : Julie Delaloye, Valentin Chappot, Fred Mudry, Hamed Abboud, Epicentre des Indociles. Venez, restez, partez, revenez, poétez! ]

Lecture en allemand, arabe et français d’extraits de l‘ouvrage "der Tod backt einen Geburtstagskuchen" de Hamed Abboud. Avec Hamed Abboud, Camille Berdot, Xavier Pitteloud et Bahur Gazi au oud.

"Où est la tour d'ivoire dans laquelle vous pouvez vous cacher de toute cette mort?", demande l'exilé et poète syrien Hamed Abboud. Et la guerre colle à ses chaussures, apparaissant dans ses miniatures en prose à chaque page - un langage poétique qui refuse désespérément et amèrement de tomber aussi en proie à la guerre. Hamed Abboud parle de la dévastation de la guerre civile, de la passivité du monde, de la destruction de la terre, de la catastrophe qui a cours et des ravages de l'âme.

Hamed Abboud est né en 1987 à Deir Ez-Zor, en Syrie. Fin 2012, l'écrivain fuit la Syrie et travaille d'abord comme journaliste en Egypte. Via Dubaï et la Turquie, il arrive en Autriche, où il vit depuis 2014. Hamed Abboud publie régulièrement dans des journaux et des magazines en Syrie et au Moyen-Orient, où il a déjà été entendu lors d'événements de lecture publique à l'âge de 18 ans. Depuis son arrivée, il tourne en Autriche en Allemagne et en Suisse. Son premier recueil de poésie, The Rain of the First, a été publié en arabe en 2012 par Arwad Publishers International. En 2015, il a reçoit la bourse Jean Jacques Rousseau de l'Akademie Schloss Solitude de Stuttgart.

Laissez-vous porter par "der Tod backt einen Geburtstagskuchen" et le son du Oud de Bahur Ghazi.

Traduction en allemand: Larissa Bender

Larissa Bender a étudié les études islamiques, l'ethnologie, l'histoire de l'art et la sociologie à Cologne et à Berlin. Elle est traductrice arabe, journaliste et professeur d'arabe. En outre, elle a publié deux essais sur la Syrie: Syrien – Der schwierige Weg in die Freiheit (Dietz Verlag 2016) et Innenansichten aus Syrien (édition Faust 2016).

www.hamedabboud.at

www.bahurghazi.ch

Julie Delaloye

Lecture

Samedi 17 mars, 15h, Grange à Emile, Martigny-Bourg
15.-/10.-
[pack : le prix comprend l'entrée à toutes les lectures et événements du samedi après-midi 17 mars 2018 à la Grange à Emile : Julie Delaloye, Valentin Chappot, Fred Mudry, Hamed Abboud, Epicentre des Indociles. Venez, restez, partez, revenez, poétez! ]

Julie Delaloye partagera quelques extraits de « Malgré la neige », son deuxième livre publié en 2015 (Cheyne) accompagnée de la douce musique de Valentin Chappot!

Originaire du Valais, Julie Delaloye reçoit le prix de Poésie de la Vocation de la Fondation Marcel Bleustein Blanchet (Paris) avec son premier recueil « Dans un ciel de février », aux éditions Cheyne, en 2008. En 2009, ce recueil fait partie de la 16ème Sélection Lettres Frontières 2009-2010. « Malgré la neige » est son deuxième livre publié en 2015 (Cheyne), en sélection finale du Prix Apollinaire 2016. Médecin depuis 2004, elle pratique son activité clinique en milieu hospitalier.

Julie Delaloye organise en collaboration avec le Printemps de la Poésie une conférence autour de l'exposition « Toulouse-Lautrec à la Belle Epoque » à la Fondation Gianadda : "Poésie et peinture: les liens indicibles". Dimanche 18 mars 2017, Fondation Gianadda, entrée libre.

T'es un poème, toi !

Spectacle interactif

Samedi 17 mars, 16h15, Grange à Emile, Martigny-Bourg

15.-/10.- [pack : le prix comprend l'entrée à toutes les lectures et événements du samedi après-midi 17 mars 2018 à la Grange à Emile : Julie Delaloye, Valentin Chappot, Fred Mudry, Hamed Abboud, Epicentre des Indociles. Venez, restez, partez, revenez, poétez! ]

L'atelier théâtre point 11 intègre CELLULES POETIQUES  avec "T'es un poème, toi! " Un travail sur le regard porté sur l'autre et la beauté que recèle le kaléidoscope humain.

Le projet Atelier 11 s’intègre dans une constellation où interagissent la compagnie Gaspard en résidence au Petithéâtre de Sion, l’association de la Sorcière affairée (animation & médiation théâtrale) ainsi qu’un groupe de migrants, dont des mineurs non accompagnés du Rados.

Atelier Point 11: Hacer, Anni, Dawod, Sajjad, Sayd Ali, Freddo, Zabi, Reza, Fred, Filemon, Kaled et Fraeni

www.lasorciereaffairee.ch

CinéManoir

Cinéma et vins

Samedi 17 mars et dimanche 18 mars, 20h00, Cave Christophe Abbet

Ouverture des portes 19h

Entrée libre

CinéManoir s'exporte durant les travaux de sa salle mythique. Réfugié dans les murs du Bourg, il propose un film poétique, un lieu où en parler, où continuer le verbe, l'expression, la vie. Des images et des mots à déguster assis, debout ou accoudé au bar... Pour découvrir ces images en mouvement et les surprises possibles d'une soirée poétique.

Samedi 17 mars, 20h00, Cave Christophe Abbet

Dernières nouvelles du Cosmos de Julie Bertuccelli

                          

A bientôt 30 ans, Hélène a toujours l’air d’une adolescente. Elle est l'auteure de textes puissants à l’humour corrosif. Elle fait partie, comme elle le dit elle-même, d’un «lot mal calibré, ne rentrant nulle part». Visionnaire, sa poésie télépathe nous parle de son monde et du nôtre. Elle accompagne un metteur en scène qui adapte son œuvre au théâtre, elle dialogue avec un mathématicien... Pourtant Hélène ne peut pas parler ni tenir un stylo, elle n’a jamais appris à lire ni à écrire. C’est à ses 20 ans que sa mère découvre qu'elle peut communiquer en agençant des lettres plastifiées sur une feuille de papier. Un des nombreux mystères de celle qui se surnomme Babouillec…

France, 1h25 - film documentaire -2016
Réalisation, image, son: Julie Bertuccelli
Montage: Josiane Zardoya
Production: Yael Fogiel, Laetitia Gonzales

Dimanche 18 mars, 20h00, Cave Christophe Abbet

La danza de la realidad d’Alejandro Jodorowski

"M'étant séparé de mon moi illusoire, j'ai cherché désespérément un sentier et un sens pour la vie." Cette phrase définit parfaitement le projet biographique d'Alexandro Jodorowsky : restituer l'incroyable aventure et quête que fut sa vie.

Le film est un exercice d’autobiographie imaginaire. Né au Chili en 1929, dans la petite ville de Tocopilla, où le film a été tourné, Alejandro Jodorowsky fut confronté à une éducation très dure et violente, au sein d’une famille déracinée. Bien que les faits et les personnages soient réels, la fiction dépasse la réalité dans un univers poétique où le réalisateur réinvente sa famille et notamment le parcours de son père jusqu’à la rédemption, réconciliation d’un homme et de son enfance.

Chili-France, 2h10 – biographie fantastique - 2013
Réalisation : Alejandro Jodorowski

 

Organisation:

Christophe Abbet - Michel Fontannaz - David Moret

www.cavesdumanoir.ch

facebook: caves du manoir

Brunch poétique 

BRUNCH POÉTIQUE

Dimanche 18 mars, de 11h à 14h, Grange de Marie-Thérèse Chappaz, Fully

30.- / moins de 20 ans : paye ton âge ( ex. 5 ans = 5.- )

Sur réservation jusqu'au 16 mars 2018.

Cellules poétiques vous propose un dimanche en poésie. A cette occasion, Marie-Thérèse Chappaz nous ouvre ses portes pour un brunch! Au programme: atelier créatif, lectures, musique, scène libre et délices gustatifs!

ÉCRIRE DANS LES MARGES – atelier créatif

En marge de votre brunch, accordez-vous une pause poétique à quatre mains et à travers les âges… Les marges sont-elles au centre ?

Nous vous invitons à vous arrêter dans notre atelier pour 1 instant, 1 heure, 1 éternité, à 2 personnes, 4 mains, 1000 idées. Trouvez-vous pour poète partenaire une personne avec la plus grande différence d’âge possible avec vous et venez écrire, dessiner, coller, recomposer et réinventer à l’aide de bribes de phrases découpées (tirées de Jehan-Rictus, Paul Verlaine, Albert Cohen,… mais aussi de l’actualité). Votre binôme créera à sa guise des phrases, petits textes et autres inventions littéraires, et laissera la trace de sa créativité sur une toile collective.

Atelier pour tous les âges

Avec Dorothée Bender, Séverine Brandt, Julia Taramarcaz

www.asso-dikeos.com

LECTURES par Walter Rosselli

L'auteur lira quelques poèmes tirés de ses compositions passées et inédites mais aussi quelques-uns écrits pour cette occasion.

SCENE LIBRE

Une envie de partager un texte, une création, une inspiration du moment? Une scène libre recueillera vos mots pour un temps!

Organisation:

Dominique Dorsaz

Marie-Thérèse Chappaz

Dorothée Bender

Linnda Puthod-Rollier

Après le brunch, d'autres événements prendront place dans la Grange de Marie-Thérèse Chappaz. Hors prix du brunch, inscription souhaitée, 15.-/10.-.

 

LES SOLILOQUES DU PAUVRE, de Jehan-Rictus

Dimanche 18 mars, 14h30, Grange de Marie-Thérèse Chappaz

Jean-Luc Farquet – lectures

Valentin Chappot – piano

NARCISSE - PERFORMANCE DE SLAM

Dimanche 18 mars, 15h30, Grange de Marie-Thérèse Chappaz, Fully

www.chappaz.ch

Walter Rosselli

Lectures

Dimanche 18 mars, de 11h à 14h, lors du brunch poétique, Grange de Marie-Thérèse Chappaz, Fully
Pour la réservation, voir onglet BRUNCH POETIQUE

A l'occasion du brunch poétique, l'auteur lira quelques poèmes tirés de ses compositions passées et inédites mais aussi quelques-uns écrits pour cette occasion.

Walter Rosselli

Walter Rosselli est né le jour de Noël de 1965, à Preonzo. Il vit en Suisse romande. Il a fait à peu près n’importe quoi jusque vers ses quarante ans, avant de se mettre à étudier, traduire et, plus sporadiquement, à écrire. Il a étudié les langues et littératures rhéto-romanes, ibéro-romanes et scandinaves à Fribourg et Zurich.

Son premier recueil de nouvelles, Questione di memoria, a paru en 2017 chez Caosfera Edizioni, Vicenza (I).

Prix Terra Nova de la Fondation Schiller Suisse en 2014 pour sa traduction en français du roman d’Oscar Peer, La chasa veglia – La Vieille maison, Plaisir de lire, 2013.

Membre du comité de l’Uniun per la litteratura rumantscha, de International P.E.N. – Centro della Svizzera italiana e retoromancia et du collectif littéraire tessinois ARBOKgroup. 

www.wrossell.net

photo: Yvonne Böhler

Narcisse

Performance de slam a capella

Dimanche 18 mars 2018 dès 14h30, Grange à Emile, Grange de Marie-Thérèse Chappaz, Fully
15.- / 10.- 
[pack : le prix comprend l'entrée à toutes les lectures du dimanche après-midi 18 mars 2018 à la Grange de Marie-Thérèse Chappaz : les Soliloques du pauvre de Jehan-Rictus, par Jean-Luc Farquet, et la performance a capella de Narcisse]

Narcisse jongle avec les mots, à l’endroit et à l’envers, il étonne, touche, fait rire, grincer des dents et met le doigt sur nos travers. Il traverse son miroir et vous entraîne de l’autre côté des mots.

Dans la Grange de Marie-Thérèse Chappaz, il fera une performance a capella de ses poèmes, sans images ni musique ni technologie – comme le veulent les règles du slam au sens strict –, mais avec toute la force de ses textes et de son personnage. Et il intercalera des poèmes de Maurice Chappaz en résonance à ses slams.

Poète, musicien, vidéaste, Narcisse a découvert le slam en 2006 et a été sacré champion de France en 2013. Il a travaillé avec Marc Smith, l’inventeur du slam à Chicago, il est intervenu dans un projet culturel au Burkina Faso, il a été parrain du Slam national de Madagascar, il anime des ateliers d’écriture dans différentes écoles et institutions, il tient une chronique hebdomadaire sur Espace 2 et RTS-Culture, et surtout, il se produit dans toute la francophonie avec « cliquez sur j’aime », un spectacle inclassable dans lequel il marie ses textes à la musique et aux images, et où il va jusqu’à s’introduire dans les téléphones des spectateurs. 

 

www.narcisse.ch 

photo: Germain Arias-Schreiber

LES SOLILOQUES DU PAUVRE, de Jehan-Rictus

Lecture - Jean-Luc Farquet / Valentin Chappot – piano

Dimanche 18 mars, 14h30, Grange de Marie-Thérèse Chappaz

15.- / 10.- [pack : le prix comprend l'entrée à toutes les lectures du dimanche après-midi 18 mars 2018 à la Grange de Marie-Thérèse Chappaz : les Soliloques du pauvre de Jehan-Rictus, par Jean-Luc Farquet, et la performance a capella de Narcisse]

 

" Faire enfin dire quelque chose à Quelqu'un qui serait le Pauvre,

ce bon Pauvre dont tout le monde parle et qui se tait toujours.

Voilà ce que j'ai tenté." Jehan-Rictus 

 

Très tôt, Jehan-Rictus (1867-1933) décide de transformer la langue comme le feront les rappeurs. Il transforme la langue de la rue en poésie. Son verbe gouailleur et argotique, réglé sur la parole de ceux qui n’ont pas la parole, ses poèmes au phrasé expressif clament et protestent les misères du peuple pauvre. Et la puissance de ses mots lui vaut de demeurer, encore aujourd’hui, le premier chantre des victimes, des exclus et des marginaux. 

Cette œuvre sauvagement humaine, cette révolution esthétique est devenue un classique de la littérature sociale, à relire d’autant plus vite qu’il éclaire et fait écho à bien des voix de la scène française contemporaine

Pour l’occasion, c’est Jean-Luc Farquet qui prête sa voix à Jehan-Rictus, accompagné par Valentin Chappot

Jean-Luc Farquet

Jean-Luc Farquet est comédien professionnel depuis 1986 et a joué dans presque 70 spectacles en Suisse romande et en France parmi lesquels on peut citer :

- Interroger l’habituel, création autour de Georges Perec, m.e.s E. Von Rosen en 2012 

- Midi à l’ombre des rivières d’E. Masserey, m.e.s A. Salamin en 2012 au théâtre Les Halles à Sierre

-Tous les chemins mènent à Meyrin de V.Sergo, en 2011 

-Le malade imaginaire de Molière, m.e.s A. Knapp au Point-Favre en 2011.

Valentin Chappot

Piano & lecture

Samedi 17 mars, 15h, Grange à Emile, Martigny-Bourg
15.-/10.-
[pack : le prix comprend l'entrée à toutes les lectures et événements du samedi après-midi 17 mars 2018 à la Grange à Emile : Julie Delaloye, Valentin Chappot, Fred Mudry, Hamed Abboud, Epicentre des Indociles. Venez, restez, partez, revenez, poétez! ]

L’improvisateur à fleur de rêve

Le pianiste, tout en jouant, adopte la posture de l’auditeur du morceau qu’il compose. Il se laisse emmener dans une rêverie, un imaginaire nourri de lenteur, de silence. Le balancement d’une graminée dans un sous-bois ombragé. Il n’écrit pas ses pièces avant de les jouer. Il les joue d’abord.

 

Dès l’âge de sept ans, lors des auditions publiques, il présente des pièces qu’il intitule : « Morceaux de ma composition ». Il joue jusqu’à ce que la musique s’assoupisse, s’endorme entre ses doigts. Veilleur de nuit. Veilleur de sons. Compositeur intuitif, il se situe dans une « recherche sonore poétique ».

Éclectique, Valentin Chappot compose également de la musique électronique, notamment dans Moonfi, un duo trip hop jazz. Son dernier projet est une "Ode Radiophonique à la Nature" où les paroles sages de Matthieu Ricard et Pierre Rabhi passent dans des radios posées près du public alors que de douces et mystérieuses harmonies s'échappent du piano. 

photo : Librairie du Baobab

Valentin Chappot se produit également:

Dimanche 18 mars, à 14h30, Grange de Marie-Thérèse Chappaz à Fully. Il accompagne la lecture de Jean-Luc Farquet (les Soliloques du pauvre de Jehan-Rictus).

Mardi 20 mars, à 19h30, au Manoir, à Martigny pour les intermèdes musicaux durant la soirée de lecture et de rencontre avec Jérôme Meizoz et Fabiano Alborghetti, lauréats des Prix suisses de littérature 2018.

Pour cet événement poétique, improvisation et nouvelles créations se mêleront à la voix des lecteurs, en douceur, embrassant le moment présent comme une pluie de printemps.

POÉSIE ET PEINTURE, LES LIENS INDICIBLES 

Conférence et exposition

Dimanche 18 mars 2018, 18h, Fondation Gianadda, Martigny
Entrée libre

Christophe Imperiali – conférence
Avec Julie Delaloye, Pierre-Alain Tâche et Antonio Rodriguez – table ronde

Depuis toujours, un lien étroit unit poésie et peinture, comme l’atteste la célèbre formule d’Horace « Un poème est comme un tableau ». Alors que la peinture a puisé ses sujets dans la littérature, nombre de poètes ont accompagné leur pratique poétique d’une réflexion sur les pouvoirs de la peinture. Dans le cadre de l’exposition qui se tient à la Fondation Gianadda, « Toulouse-Lautrec à la Belle Epoque », Christophe Imperiali interrogera ces liens étroits entre poésie et peinture à l’époque de Toulouse-Lautrec. La conférence sera suivie d’une table ronde entre poètes, avec Julie Delaloye, Pierre-Alain Tâche et Antonio Rodriguez, lors de laquelle chacun mettra en lumière l’écho possible de la peinture au travers de son expérience poétique.

Entrée libre à l’exposition dès 17h30. Début de la conférence à 18h00. Apéritif à 19h30.

Organisé par le Printemps de la Poésie, avec le soutien de la Fondation Gianadda.

www.printempspoesie.ch

www.gianadda.ch

Alfred Sapin, poète de l'Identité Suprême

Lecture et musique

Lundi 19 mars, 19h00, Manoir, Martigny
10.- / 8.-

« C'est à un authentique voyage spirituel que nous convient les poèmes d’Alfred Sapin, à un retour à l'Orient polaire et adamique où la poésie véritable – universelle et intemporelle – prend sa source. » écrit son éditeur.

À l'âge de 72 ans, Alfred Sapin publie la Motte Adam, son unique recueil contenant l’intégralité de son œuvre poétique, soit 820 poèmes.

Ayant eu connaissance de quelques poèmes d’Alfred Sapin, l’éditeur et poète Pierre Seghers écrivait en 1982 à Alfred Sapin : « Je me trouve en présence d'un très grand livre. Du livre d'une vie, d'une communication avec le plus profond. Vraie poésie que celle du dedans, qui a trouvé sa forme et son langage. De l'incantation à l'hosanna, un “canto-jondo" comme je n'en ai point entendu, en plus de trente années de manuscrits et d'édition. »

C’est à une découverte de ce poète et de cette poésie du dedans que nous convient Anne-Lise Vuilleumier-Luy , Mohamed Chetouane et Gabriel Baechler. Le moment poétique qu’ils proposent prendra la forme de récitations accompagnées et ponctuées d’instants musicaux et d’incantations soufies.

Accompagnement musical: Anne-Lise Vuilleumier-Luy

Incantations soufies: Mohamed Chetouane

Présentation et récitation des poèmes d'Alfred Sapin: Gabriel Baechler

www.lecercle.li

www.manoir-martigny.ch

Quand il faudra partir

Lecture et piano

Mardi 20 mars, 18h00, Librairie Le Baobab, Martigny
10.- / 8.-

Trois lecteurs, une pianiste et la magie des mots. "Quand il faudra partir" est un texte sur nos départs mais surtout sur nos rencontres. Celles que l'on a chaque jour avec nos proches, nos soucis et les nuages.

Trois comédiens de la Compagnie du Dé donnent vie au texte de Laure Coutaz durant environ 40 minutes. Le tout est accompagné de mélodies composées par Anaïs Fournier au piano. L'ambiance est intimiste, douce et bienveillante. Le texte "Quand il faudra partir" sera publié en juin prochain aux Éditions Torticolis et Frères.

 

Venez donc nombreux l'écouter avant de le lire!

Texte : Laure Coutaz

Piano: Anaïs Fournier

Lecture:  Cédric Jordan, Sophie Vouilloz, Dorian Wolfcarius

https://www.instagram.com/laure_coutaz/

www.librairie-baobab.ch 

facebook : librairie du baobab

Entre dans la danse

Notes poétiques

Mercredi 21 mars, 19h, Grange à Emile, Martigny-Bourg
 

Héloïse Heïdi et Olivier se sont rencontrés dans un pré au milieu d'une forêt de mélèzes, là-haut sur la montagne. Leur rencontre s'est transformée en notes musicales et poétiques. Ce sont ces notes, ces croquis, qu’ils ont mis en voix.

Des notes griffonnées sur le « do » du piano, un accordéon. Des baies, des feuilles, des fleurs gravées dans la voix. Le duo "notes de joie" explore les partitions de la nature des mots, des mots de la nature, pour composer un recueil de sons, une ode à la vie. Produire du silence, produire une parole porteuse de ce que le paysage porte : la présence à l’indicible. Assis au bord du chemin, Héloïse Heïdi et Olivier piochent dans leur sac à dos, comme ils piochent dans la terre du réel. Ils creusent la terre du ciel, pour en extraire le bon goût du pain partagé à la table de l'amitié. Avec pour centre de gravité, l'éternel dans le cœur, l'accueil de l'inattendu, c'est du silence fécond de la prière et de la contemplation, qu'ils tissent des notes cueillies sur les partitions du temps intérieur renouvelé. Un pas de danse, une note d'espérance chuchotée dans le cœur à cœur d'une écriture musicale, d’une poésie picturale, des instantanés fleuris, lancés au vent. Un atelier en labours.

Avec Héloïse Heïdi Fracheboud et Olivier Taramarcaz

www.artetfoi.ch

www.ethnoyoutze.wordpress.com

photo de Olivier Taramarcaz : Alexandre Gross

Lauréats aux Prix suisses de littérature 2018

Jérôme Meizoz

Fabiano Alborghetti

Lecture et rencontre 

Mardi 20 mars, 19h30, Manoir, Martigny
Entrée libre

Venez rencontrer Jérôme Meizoz et Fabiano Alborghetti, lauréats des Prix suisses de littérature 2018, et découvrir la musique de leur œuvre. Lectures en français et en italien. Une soirée animée par Céline Cerny.

Le Manoir accueille deux lauréats pour une soirée de lecture et de rencontre avec Jérôme Meizoz et Fabiano Alborghetti.

Modération par Céline Cerny.

Lecture par Vincent David, comédien.

Intermèdes musicaux par Valentin Chappot.

Un apéritif clôturera la soirée.

 

Avec "Faire le garçon", Jérôme Meizoz signe un texte mêlant fiction et réflexion sociologique autour de la masculinité.

Le roman en vers "Maiser", signé par Fabiano Alborghetti, dépeint l’existence d’un émigré italien en Suisse dans les années 1950.

Depuis 2012, l’Office fédéral de la culture décerne les Prix suisses de littérature qui récompensent des livres ayant marqué l’année littéraire précédente. Une tournée nationale de lectures permet aux écrivain.e.s primé.e.s de rencontrer un large public, au-delà des frontières linguistiques.

Jérôme Meizoz et Fabiano Alborghetti, écrivains.

Céline Cerny, médiatrice culturelle.

Vincent David, comédien.

Valentin Chappot, musicien.

Organisé par la Fondation Bibliomedia, sur mandat de l'Office fédéral de la culture, en collaboration avec le Manoir de Martigny.

 

www.prixlitterature.ch/fr
www.bibliomedia.ch

www.manoir-martigny.ch